Conseils et accompagnement au 01.56.95.46.30

Demande d'inscription Espace élèves
Koréva formation
Centre privé de formation à distance,
spécialiste de l’esthétique, de la coiffure et du bien-être.
Koréva Formation est membre de la
Fédération Européenne Des Ecoles (FEDE)
trophée aef koréva Koréva Formation a remporté le Trophée entrepreneuriat au Féminin 2018 (catégorie export)
Soumis
au contrôle pédagogique de l’état

Comment mener un bilan de compétences ?Trop souvent négligé, le bilan de compétences est néanmoins une étape incontournable dans une carrière, que ce soit pour une évolution professionnelle, une reconversion, une création d’entreprise, la recherche d’une formation ou d’un emploi.

Quelle que soit votre situation, il est temps d’utiliser cet outil afin de démarrer sereinement votre nouveau projet professionnel.

Sa définition

Le bilan de compétences consiste à faire le point avec l’aide d’un consultant sur ses compétences, ses aptitudes et ses motivations afin de définir un projet de carrière ou de formation.

Il constitue une étape essentielle d’un parcours professionnel lors d’un licenciement, d’une reconversion, d’un besoin d’évoluer au sein de son entreprise, d’une recherche d’emploi, de stage…

Bien que la majorité des bilans de compétences réalisés soient issus d’une démarche personnelle et volontaire à l'initiative du salarié (dans le cadre du Compte personnel de formation / CPF), les entreprises ont de plus en plus recours à cet outil de gestion notamment dans le cadre d’un plan de formation ou d’un plan social.
Cependant, dans ce dernier cas, le bilan de compétences ne peut être réalisé qu’avec le consentement du salarié.

Comme il se déroule à l’extérieur de l'entreprise et généralement en dehors des heures de travail, le salarié n’est pas tenu d’informer son employeur de sa démarche.

Dans le cas d’un bilan de compétences réalisé sur le temps de travail, le salarié doit bien entendu obtenir l’accord de son employeur pour une autorisation d'absence.

A quoi sert-il ?

Réaliser un bilan de compétences répond à plusieurs objectifs :

  • faire le point sur sa carrière
  • analyser ses compétences, ses aptitudes et ses motivations
  • identifier ses atouts et les mettre en avant pour réussir un entretien d’embauche ou pour mieux négocier son évolution professionnelle lors d’un entretien annuel d’évaluation
  • reprendre confiance en soi
  • définir un projet professionnel réaliste et réalisable ou dans le cas échéant un projet de formation
  • déterminer le plan d’action du nouveau projet professionnel ou de formation

Qui peut en bénéficier ?

Quelle que soit votre situation professionnelle (demandeur d’emploi, salarié, fonctionnaire…), vous pouvez faire un bilan de compétences à condition de respecter certaines conditions.

En effet, les demandeurs d’emploi doivent être âgés de moins de 55 ans, être au chômage depuis plus de six mois et avoir minimum trois ans d’expérience professionnelle.

Comment se déroule-t-il ?

Le bilan nécessite environ cinq à huit entretiens de deux à trois heures sur plusieurs semaines.
Cependant, sa durée est variable selon l’organisme mais aussi en fonction du cadre dans lequel il a été mis en place.

Il se déroule en trois étapes :

  • la phase préliminaire : un entretien permet de vous présenter le déroulement du bilan, de confirmer votre engagement dans la démarche mais aussi de déterminer vos besoins et vos attentes.
  • la phase d'investigation qui permet d’analyser votre parcours, identifier vos compétences, vos aptitudes, vos connaissances, vos motivations et votre personnalité... mais aussi d’évaluer les possibilités d’évolution professionnelle. Pendant cette période, des tests de personnalité et d’orientation professionnelle sont réalisés.

Certaines actions de cette étape peuvent être réalisées collectivement à condition de respecter la vie privée des bénéficiaires.

  • la phase de conclusion vous permet de prendre connaissance des résultats détaillés de l’étape d’investigation. Elle a pour objectif de formaliser un projet professionnel cohérent et le cas échéant un projet de formation puis de définir les différentes étapes de sa mise en œuvre. Un document de synthèse vous est remis.

Selon les organismes, le consultant peut rester disponible pour répondre aux questions du bénéficiaire jusqu'à une période de six mois après le bilan de compétences. Après, il reprend contact avec lui afin de faire le point sur sa situation et l’évolution du projet.

Combien coûte un bilan de compétences ?

En fonction de la durée et des tarifs de l’organisme qui le dispense, le coût peut varier entre 2000€ et 5000€.

Comment le financer ?

Il existe différentes possibilités d’obtenir son financement :

  • par les fonds personnels du bénéficiaire
  • par l’employeur dans le cadre du plan de formation
  • avec les heures cumulées au titre du CPF (Compte personnel de formation) depuis le 1er janvier 2017
  • avec Pôle Emploi via l'Aide Individuelle à la Formation

Où le faire ?

Lorsque le bilan de compétences est financé par votre entreprise, le prestataire externe qui le réalise doit être habilité. Dans ce cas, vous devez vous renseigner auprès de votre employeur. En tant que demandeur d’emploi, vous devez vous adresser directement à Pôle Emploi.

Conclusion

Désormais, vous avez toutes les clés en main pour faire un bilan de compétences et entreprendre sereinement votre reconversion professionnelle.

Afin de vous accompagner dans cette démarche, Koréva vous propose plusieurs formations par correspondance aux métiers du bien-être et de la beauté.

Recevez immédiatement votre documentation gratuite avec les tarifs

Nos conseillers pédagogiques sont à votre écoute au 01.56.95.46.30

5 Bonnes raisons de faire confiance à Koreva

Ecole sous contrôle pédagogique de l'Etat

Conventions de stage sur simple demande

Aides financières & facilités de paiement

Aide à la recherche d'emploi

Certificat de réussite apprécié des employeurs