Conseils et accompagnement au 01.56.95.46.30

Demande d'inscription Espace élèves
Koréva formation
Centre privé de formation à distance,
spécialiste de l’esthétique, de la coiffure et du bien-être.
Koréva Formation est membre de la
Fédération Européenne Des Ecoles (FEDE)
trophée aef koréva Koréva Formation a remporté le Trophée entrepreneuriat au Féminin 2018 (catégorie export)
Soumis
au contrôle pédagogique de l’état

4 professions de la psychologie à découvrir

Très à l’aise dans les relations humaines, à l’écoute de vos interlocuteurs et doté de réelles qualités d'observation et d’analyse, vous souhaiteriez exercer un métier de la psychologie.

Cependant, se repérer dans l’univers des « psy » n’est pas toujours simple ! Afin de choisir votre futur métier et ainsi suivre la formation correspondante, il convient de bien comprendre ce qui se cache derrière les différentes dénominations.

Savez-vous quelle est la différence entre un psychiatre, un psychologue, un psychothérapeute ou un psychopraticien ? Si la réponse est “non”, je vous invite à poursuivre votre lecture afin d’en savoir plus sur ces quatre professions de la psychologie.

Le métier de psychiatre

C’est un médecin qui a pris pour spécialité la psychiatrie. Il a donc fait des études de médecine générale avant sa spécialisation. Il peut prescrire des traitements qui peuvent être remboursés par la sécurité sociale. Le psychiatre peut avoir également reçu une formation complémentaire dans une thérapie particulière, de son choix, et exercer comme thérapeute.

Il peut exercer en libéral, à l’hôpital ou en institution. Il peut être psychiatre pour adulte ou pour enfant (pédopsychiatre). Actuellement en France, nous manquons de psychiatres, surtout pour les enfants. Les délais d’attente sont donc souvent longs. Le psychiatre est formé à poser des diagnostics afin d’établir un protocole de soin adapté.

Qu’est-ce qu’un psychologue ?

Le psychologue a fait des études universitaires en psychologie. Son titre est protégé par la Loi et ne peut être obtenu que par le diplôme d’un Master 2, soit 5 ans d’études. Une fois le titre de psychologue obtenu, il doit être enregistré sur une liste tenue par l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour recevoir un numéro Adeli qui confirme l’obtention de son diplôme et de sa spécialité (enfant, neuropsychologie, clinique…).

Il peut exercer en libéral, à l’hôpital, en institution ou en entreprise (psychologue du travail). Seuls les psychologues cliniciens peuvent user du titre de psychothérapeute car ils sont formés à la prise en charge des souffrances psychiques et à la psychopathologie, c’est-à-dire l’étude des maladies mentales.

Découvrez les missions, le salaire, les qualités requises… d’un psychologue en lisant la fiche métier.

La profession de psychothérapeute

Le psychothérapeute peut être psychologue ou psychiatre mais pas seulement. Cette fonction peut être obtenue par le passage d’un diplôme spécifique dans une forme de thérapie particulière, très souvent délivré par des institutions privées. La psychothérapie, quels que soient ses outils, amène toujours au soin psychique d’un patient. Qui dit patient, dit vulnérabilité, c’est pour cela que ce titre est encadré par une loi depuis janvier 2011.

Les thérapeutes en fonction depuis plus de 5 ans avant cette date ont été obligés de réaliser un dossier auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) afin de déterminer si leur diplôme et leur temps d’exercice pouvaient être reconnus. Les autres n’ont pas forcément été reconnus par l’ARS et ont donc été soumis à passer des diplômes ou des stages complémentaires.

Les psychologues cliniciens et les psychiatres accèdent directement par leurs études à ce titre. Quand un titre est protégé par la loi, cela veut dire que nous ne pouvons pas l’utiliser sur notre plaque ou face à un patient !

Zoom sur le psychopraticien

Le dernier métier de la psychologie présenté est celui de psychopraticien. Ce terme est récent et est apparu juste après la loi qui encadre le titre de psychothérapeute. Pourquoi ? Tous les psychothérapeutes qui n’ont pas eu accès au titre ont dû trouver une autre dénomination pour continuer à exercer sans être dans l’illégalité.

Les psychopraticiens ne sont pas forcément de mauvais professionnels ou des charlatans, mais peuvent avoir des diplômes obtenus à l’étranger ou ne pas avoir pu prouver suffisamment d’années d’expérience avant le début de la loi…

Conclusion

J’espère que cet article vous aura permis de voir plus clair sur les différentes professions de la psychologie, notamment sur celles commençant par “psy”.

Si vous souhaitez acquérir des connaissances dans ce domaine afin de mieux comprendre et appréhender les comportements humains, nous vous proposons de suivre l’une de nos trois formations en psychologie.

Recevez immédiatement votre documentation gratuite avec les tarifs

Nos conseillers pédagogiques sont à votre écoute au 01.56.95.46.30

5 Bonnes raisons de faire confiance à Koreva

Ecole sous contrôle pédagogique de l'Etat

Conventions de stage sur simple demande

Aides financières & facilités de paiement

Aide à la recherche d'emploi

Certificat de réussite apprécié des employeurs