Spécialiste des formations en beauté, bien-être et coaching
01.56.95.46.30
MENU

Comment s’installer en tant que sophrologue ?

Bien-être
Les étapes pour s’installer comme sophrologue en ouvrant son cabinet de sophrologie
Retour aux aticles

Devenir sophrologue est parfait si vous souhaitez améliorer le bien-être et la qualité de vie de vos clients.

L'aventure entrepreneuriale vous tente et vous souhaitez lancer votre activité en indépendant ?

Grâce à ce guide, vous obtiendrez toutes les informations pratiques pour réussir votre installation en tant que sophrologue et ouvrir votre propre cabinet.

Contacter des sophrologues

Quoi de mieux que de rencontrer directement des praticiens et leur poser toutes les questions pour approfondir votre projet ?

Afin d’avoir une idée précise du métier, réaliser un stage d’immersion auprès d’un sophrologue dans un cabinet est également conseillé.

Suivre une formation (si ce n’est pas déjà fait)

Bien que le métier de sophrologue soit accessible sans diplôme spécifique, il est vivement recommandé de suivre une formation afin d’obtenir les notions essentielles à son exercice et bénéficier d’une légitimité professionnelle.

En effet, pour exercer cette profession, il est essentiel d’étudier la psychologie, l’hypnose, la réflexologie plantaire, les Fleurs de Bach, l’acupuncture, l’homéopathie et de maîtriser les techniques de relaxation et de respiration…

Notre école vous propose ainsi deux formations à distance pour acquérir ces connaissances et vous permettre de vous installer en tant que sophrologue.

Le premier niveau est une initiation à la sophrologie, alors que le second cursus se veut plus complet, comprenant la découverte et l'approfondissement, ainsi qu’un module dédié à l’installation en tant que sophrologue.

Les qualités de nos formations en sophrologie sont reconnues et recommandées par la Fédération des Nationale des Autoentrepreneurs et des Microentrepreneurs (FNAE).

Mettre en pratique la théorie

Pour devenir sophrologue et avoir toutes les clés en main pour lancer votre activité, nous vous conseillons de multiplier les expériences pratiques.

Ainsi, nous vous recommandons de suivre nos 3 ateliers pratiques en sophrologie : 

De plus, nous délivrons gratuitement (sur simple demande) une convention de stage à tous nos élèves qui effectuent un stage en entreprise.

Suivre une spécialisation

Afin d'enrichir vos connaissances, vous pouvez compléter votre apprentissage par une des 16 spécialisations optionnelles : psychologie, psychologie du comportement, réflexologie plantaire et palmaire, réflexologie faciale, massage aux pierres chaudes...

Etudier le marché et les concurrents

Étape indispensable d’un lancement d’activité, l’analyse du marché et de la concurrence permet d’affiner votre projet.

Imaginons que dans votre ville, il y ait déjà des cabinets de sophrologie, il ne sert à rien d’ouvrir le vôtre juste à côté à moins de proposer des prestations différentes.

Généralement, un sophrologue facture la séance en individuel entre 40€ et 60€ selon sa notoriété et la localisation de son cabinet. L’étude de la concurrence va donc vous permettre de fixer les tarifs de vos prestations.

Affiner votre projet

Avant de vous installer en tant que sophrologue, il est essentiel de bien réfléchir à votre activité et de vous poser un certain nombre de questions : 

  • Quel sera votre domaine d’intervention (préparation à l’accouchement, accompagnement d’un traitement médical, addictions...) ?
  • Quel est le type de clientèle que vous aimeriez accompagner (sportifs, femmes enceintes, personnes âgées, professionnels...)
  • Souhaitez-vous proposer des consultations en entreprise, en collectif et/ou en individuel ?
  • Quel sera le prix de vos consultations ? 
  • Quelle est votre valeur ajoutée ?
  • Quelles seront les dépenses liées à l’exercice de votre activité de sophrologue?


Réfléchir à votre lieu d’exercice

Pour s’installer en tant que sophrologue libéral, plusieurs solutions s'offrent à vous : 

  • s’installer comme sophrologue chez soi (à condition d’avoir une pièce adéquate pour recevoir la clientèle et de respecter certaines démarches obligatoires, notamment si vous êtes en location)
  • pratiquer la sophrologie au domicile de vos clients : ce lieu d’exercice permet d’éviter la location ou l’achat d’un cabinet. Cependant, vos déplacements seront nombreux et engendreront des frais d’essence et éventuellement de stationnement.
  • ouvrir un cabinet de sophrologie : dans ce cas, il faut prévoir le budget nécessaire au coût de la location ou de l’achat du cabinet.
  • partager un cabinet avec d’autres praticiens du bien-être (naturopathe, ostéopathe, acupuncteur, aromathérapeute…) ou avec des professionnels de santé. Dans le cas d’un partage de cabinet avec des professions réglementées, vous devez consulter la réglementation et la déontologie des praticiens.


Dans les deux derniers cas, vous allez devoir trouver l’endroit idéal pour accueillir vos clients.

Choisir votre statut juridique

Avant de s’installer comme sophrologue, il est indispensable de réfléchir au statut juridique. En fonction de votre projet et de vos besoins, certains statuts sont plus judicieux que d’autres.

Le plus répandu est celui d'autoentrepreneur en raison de ses nombreux avantages : démarches de création simple et rapide, possibilité de cumuler ce statut avec celui de salarié, coût de création extrêmement faible, comptabilité simplifiée, obligations sociales et fiscales simplifiées…

Déclarer votre activité

En tant que profession libérale, un sophrologue indépendant doit se déclarer au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de l’URSSAF dans les 8 jours qui suivent le début de son activité. Le formulaire est accessible sur leur site et peut être rempli en ligne. 

Le CFE permet ainsi de simplifier les démarches administratives puisqu’il regroupe celles de cinq organismes concernés par la création d’entreprise : l’URSSAF, le centre des impôts, l’INSEE, la caisse d’assurance maladie et la caisse d’assurance vieillesse des professions libérales.

Souscrire à des assurances

Afin d’exercer son métier sereinement, le sophrologue doit veiller à la bonne couverture de son activité professionnelle. 

Pour couvrir les dommages matériels, immatériels ou corporels causés à des tiers (clients, fournisseurs, partenaires) dans l’exercice de ses fonctions, l’assurance responsabilité civile professionnelle est indispensable.

Que la pratique se déroule en cabinet ou chez lui, il doit contracter une assurance local professionnel afin de couvrir ses biens et son lieu d’exercice.

Pour couvrir les frais liés aux litiges juridiques ou judiciaires avec des tiers dans l’exercice de son activité professionnelle, le sophrologue doit souscrire une protection juridique.

Communiquer sur votre activité

Pour vous faire connaître et vous constituer une clientèle, il est essentiel de mettre en place des actions de communication :

  • s'inscrire sur Doctolib et sur des annuaires de sophrologues
  • distribuer des flyers
  • organiser des ateliers
  • donner des conférences en entreprise
  • participer à des événements spécialisés
  • communiquer sur les réseaux sociaux
  • nouer des partenariats locaux
  • développer un réseau de prescripteurs auprès de praticiens de la médecine douce et de professionnels du corps médical et paramédical (naturopathe, diététiciens, psychologues, kinésithérapeutes, ostéopathes, masseurs, médecins…)
  • créer un site internet
  • écrire des articles ou des communiqués de presse


Et après : se former continuellement

Se tenir informé des tendances en sophrologie, notamment à l'étranger, faire des stages, suivre des formations complémentaires (sur les Fleurs de Bach, en hypnose, en réflexologie...) afin d'enrichir ses connaissances, rencontrer d’autres professionnels pour échanger autour de cette thématique... constitue un réel atout pour le développement de votre activité. 

Conclusion 

A présent que vous connaissez toutes les démarches pour atteindre votre objectif professionnel, la première étape est d’obtenir des connaissances théoriques et pratiques en suivant une formation en sophrologie dans notre école.

Nos conseillers pédagogiques sont à votre entière disposition au 01.56.95.46.30 si vous souhaitez obtenir des renseignements ou bien si vous souhaitez vous inscrire.

Téléchargez gratuitement le guide des formations
Recevez les programmes complets et les modalités des formations en beauté, bien-être ou coaching.
Télécharger le guide
Vous souhaitez être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle et étudie gratuitement avec vous votre projet.
01 56 95 46 30
Abonnez-vous à notre newsletter
Vous souhaitez recevoir gratuitement et sans engagement nos conseils sur la formation à distance, invitations à des forums, e-conférences…
Conformément à la loi sur la protection des données, Koréva formation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communication à tout moment. Pour plus de renseignements, consultez notre politique de confidentialité.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Nous restons connectés !

Suite aux annonces faites par le gouvernement, nous vous informons que Koréva formation a mis en place un plan de continuité qui nous permet de rester connectés.

Que ce soit sur notre site ou par téléphone au 01.56.95.46.30 avec l'un de nos conseillers, nous répondrons à toutes vos questions sur le choix de votre formation.

Alors ne laissez pas le contexte actuel freiner votre projet professionnel, votre avenir est important !

Koréva formation
Donnez des ailes à votre projet !