Spécialiste des formations en beauté, bien-être et coaching
01.56.95.46.30
MENU

11 étapes pour devenir coiffeur à domicile

Beauté
11 étapes pour devenir coiffeur à domicile
Retour aux aticles

Devenir coiffeur à domicile permet d’exercer votre passion tout en étant totalement indépendant.

Comme des milliers de professionnels, vous souhaitez être votre propre patron ?

Bien que cette activité présente de nombreux avantages (meilleure gestion de son temps, économies réalisées avec des charges limitées et une absence de loyers…), elle exige également une grande rigueur dans l'organisation et des efforts de communication.

Découvrez tous nos conseils pour réussir votre installation en tant que coiffeuse à domicile.

Obtenir un diplôme dans la coiffure (si ce n’est pas déjà fait)

Pour devenir coiffeur à domicile, vous devez remplir l’une des trois conditions suivantes :

  • être titulaire d’un CAP coiffure
  • posséder un diplôme ou titre homologué enregistré au RNCP d’un niveau égal ou supérieur au CAP coiffure comme par exemple le Brevet Professionnel coiffure ou le Brevet de Maîtrise coiffure.
  • justifier d'une expérience professionnelle de 3 ans en tant que dirigeant d'entreprise, travailleur indépendant ou salarié dans le domaine de la coiffure en France ou dans l’Union Européenne


Les coiffeuses et coiffeurs pour hommes sont dispensés de qualification s’ils effectuent leur profession à titre accessoire ou en complément d'une autre et dans une commune de moins de 2 000 habitants.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté de réussir cet examen, nous vous proposons une préparation à distance au CAP Coiffure ainsi qu’un atelier pratique en option dans nos locaux.

Suivre le stage de préparation à l’installation (facultatif)

Depuis mai 2019, le stage de préparation à l'installation (SPI) , autrefois obligatoire pour tous les artisans, est devenu facultatif. 

Cette formation de quelques jours est tout de même conseillée puisqu’elle vous permet d'acquérir les connaissances essentielles à la création d'une entreprise artisanale et à son fonctionnement comptable, fiscal, juridique et social.

Choisir votre statut juridique

Avant de s’installer comme coiffeuse à domicile, il est indispensable de réfléchir au statut juridique. En fonction de votre projet et de vos besoins, certains statuts sont plus judicieux que d’autres.

Le plus répandu est celui d'autoentrepreneur en raison de ses nombreux avantages : démarches de création simples et rapides, possibilité de cumuler ce statut avec celui de salarié, coût de création extrêmement faible, comptabilité simplifiée, obligations sociales et fiscales simplifiées…

Ce régime comporte néanmoins un inconvénient majeur : le seuil de chiffre d’affaires et de TVA. En effet, vous ne devrez pas dépasser 72 500€ de chiffre d'affaires annuel sous peine de basculer vers le régime de l’entreprise individuelle, et au-delà de 34 400€ de CA, vous serez redevable de la TVA (seuils 2020 pour les prestations de services).

Déclarer votre activité

Comme l’activité de coiffeur à domicile est artisanale, la création de l’entreprise doit se faire auprès du centre de formalités de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat.

Dans le cas où, en plus de vos prestations de coiffure, vous achetez et revendez des produits (comme des shampoings, des masques ou des accessoires pour cheveux) à vos clients, votre activité sera considérée comme étant artisanale et commerciale.

Vous devrez donc déterminer votre activité principale afin de connaître le seuil de chiffre d’affaires à respecter.

Dans le cas d’une activité commerciale, la déclaration doit se faire auprès de la Chambre de commerce et d’industrie.

Obtenir une carte d'artisan ambulant 

Comme le métier de coiffeur à domicile implique nécessairement des déplacements, la possession de la carte d'artisan ambulant est obligatoire. Elle s’obtient auprès de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) dont vous dépendez, coûte 15€ et doit être renouvelée tous les 4 ans

Elle est généralement délivrée dans un délai d’un mois à compter de la date à laquelle la demande a été soumise. Néanmoins, vous pouvez obtenir un certificat provisoire pour démarrer immédiatement votre activité.

En revanche, la carte d'artisan ambulant n'est pas obligatoire si vous exercez exclusivement dans la commune de votre domicile.

Réaliser une étude

Étape indispensable d’un lancement d’activité, l’analyse du marché et de la concurrence permet d’affiner votre projet.

Imaginons que dans votre ville, il y ait déjà plusieurs coiffeuses à domicile, il ne sert à rien de lancer votre activité dans cette zone à moins de proposer des prestations différentes.

L’étude de la concurrence va également vous permettre de fixer vos tarifs.

Définir votre secteur géographique

Il est indispensable de bien choisir votre secteur d’intervention en calculant les temps de parcours et en prenant en compte les frais de carburant et de péage.

Affiner votre projet

Les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux produits qu’ils utilisent et aux ingrédients qui les composent alors pourquoi ne pas profiter de cette tendance pour leur vendre des produits “bio”.

Au niveau des prestations, vous pouvez proposer, aux hommes, la coloration et la taille de leur barbe, moustache et de leurs sourcils.

Acheter le matériel

Devenir coiffeur à domicile signifie se rendre chez vos clients, sur leurs lieux de vacances, dans des maisons médicales ou de retraite…  Comme aucun matériel de coiffure n’y sera installé, vous devrez donc vous déplacer avec le vôtre.

Par conséquent, vous devez vous équiper d’accessoires et de produits de coiffure nécessaires pour réaliser vos futures prestations : brosses, ciseaux, tondeuses, sèche-cheveux, shampooings, masques capillaires…

Souscrire à des assurances

Comme toute activité professionnelle, la coiffure à domicile n’est pas sans risques.

Pour couvrir les dommages matériels et corporels (allergies, brûlures accidentelles…) liés à votre activité professionnelle, l’assurance responsabilité civile professionnelle est indispensable.

En ce qui concerne les risques pouvant intervenir lors de vos déplacements chez les clients, pensez à souscrire une assurance automobile. 

Communiquer sur votre activité

Pour vous faire connaître et vous constituer une clientèle, il est essentiel de mettre en place des actions de communication notamment locale :

  • distribuer des flyers
  • créer une fiche Google my Business 
  • créer un site internet
  • communiquer sur les réseaux sociaux
  • nouer des partenariats avec des esthéticiennes, des prothésistes ongulaires, des wedding-planners ou avec des structures accueillant des personnes susceptibles de faire appel à vos services : maisons de retraite, centres de rééducation, hôpitaux, campings, hôtels…
  • vous inscrire sur des plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels ainsi que sur des annuaires en ligne comme Wecasa ou 1er Club de la Coiffure à domicile...
  • mettre en place une carte de fidélité


Conclusion 

Avant de vous lancer et d’entreprendre toutes ces démarches, vous devez d’abord obtenir au minimum le CAP coiffure. Pour vous aider à décrocher ce diplôme, suivez notre préparation à distance.

Nos conseillers pédagogiques sont à votre entière disposition au 01.56.95.46.30 si vous souhaitez obtenir des renseignements ou bien si vous souhaitez vous inscrire.

Téléchargez gratuitement le guide des formations
Recevez les programmes complets et les modalités des formations en beauté, bien-être ou coaching.
Télécharger le guide
Vous souhaitez être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle et étudie gratuitement avec vous votre projet.
01 56 95 46 30
Abonnez-vous à notre newsletter
Vous souhaitez recevoir gratuitement et sans engagement nos conseils sur la formation à distance, invitations à des forums, e-conférences…
Conformément à la loi sur la protection des données, Koréva formation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communication à tout moment. Pour plus de renseignements, consultez notre politique de confidentialité.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser