Spécialiste des formations en beauté, bien-être et coaching
01.56.95.46.30
MENU

Phytothérapie : se soigner avec les plantes

Bien-être
Comprendre la phytothérapie
Retour aux aticles

Si vous avez déjà navigué sur notre site, vous avez pu vous apercevoir que plusieurs de nos formations à distance incluent des cours sur la phytothérapie comme la naturopathie ou encore les techniques de bien-être au naturel.

Mais savez-vous en quoi consiste réellement la phytothérapie ? 

Définition de la phytothérapie

Ce terme vient du grec « phytos » qui signifie plante et « therapeuo » qui signifie soigner. 

Par conséquent, la phytothérapie désigne le traitement afin de se soigner avec des extraits de plantes et des principes actifs naturels.

La phytothérapie repose essentiellement sur l'emploi thérapeutique de plantes dites "médicinales" afin de traiter ou soulager différents troubles de la santé et remédier à des problèmes du quotidien de manière naturelle.

Que ce soit pour mieux dormir, pour lutter contre le stress ou en atout minceur, la phytothérapie est une solution de plus en plus utilisée seule ou en complément des traitements de la médecine classique.

Son efficacité est de plus en plus reconnue, mais elle est également contestée par la communauté scientifique en raison, selon les plantes utilisées, des risques de toxicité, d'interaction avec d'autres médicaments ou de pollution par des produits chimiques ou métaux lourds.

Que soigner par la phytothérapie ?

Les troubles les plus courants pris en charge en phytothérapie sont nombreux et dépendent bien souvent de la saisonnalité :

  • Les infections virales saisonnières
  • Les troubles circulatoires durant l'été (jambes lourdes…)
  • Le stress
  • L'anxiété
  • La fatigue
  • Les troubles de la ménopause
  • Les troubles du sommeil
  • Les changements d'humeur
  • Les douleurs articulaires (rhumatismes et arthrose) et douleurs musculaires
  • Les troubles de la concentration et de la mémoire
  • Les troubles digestifs : diarrhées, constipation, ballonnements, somnolences après le repas
  • ...

Quelles sont les plantes utilisées ?

Les troubles de la digestion et du transit peuvent être soulagés par la badiane, la cannelle, la cardamome, le curcuma, le fenouil, le radis noir et le tamarin.

Une préparation en gouttes à base de tige de verge d'or, d’écorce de frêne, d’écorce et de feuille de peuplier permet de soigner l'arthrose.

L'angélique de Chine, le gingembre, la racine de valériane et l'huile de graine de lin sont des plantes utilisées pour mieux vivre sa ménopause.

Le gingembre, le ginseng, le guarana et l’origan sont des remèdes anti-fatigue.

En cas d'anxiété, il est conseillé de prendre une ou deux tasses ou deux gélules d'extraits concentrés par jour de racine d'angélique ou d'aubépine.

Quant aux troubles du sommeil, la passiflore et la valériane sont recommandées pour leurs vertus relaxantes, tout comme l'eschscholtzia.

Méthodes d’utilisation de la phytothérapie 

Les plantes peuvent être présentées de diverses façons : 

  • en tisane. Elles sont utilisées fraîches ou sèches, entières ou en partie (racine, feuille, fleur…) ou alors finement broyées dans un sachet-dose. La tisane peut se préparer par infusion (on verse de l'eau chaude sur la plante), par décoction (la plante est laissée plus ou moins longtemps au contact de l'eau portée à ébullition) ou par macération (la plante est laissée plus ou moins longtemps au contact de l'eau froide).
  • en poudre obtenue par un broyage classique ou par cryobroyage.
  • en gélules.
  • en extraits hydroalcooliques de plantes fraîches ou alcoolatures obtenus par extraction. Le liquide très concentré en principes actifs peut être incorporé en gélule, en comprimé ou dans une solution buvable…

Quelles sont les contre-indications courantes de la phytothérapie ?

Le fait que l'on utilise des plantes ne signifie pas que cela soit sans danger. 

En effet, certaines plantes contiennent des principes actifs qui peuvent être nocifs, toxiques voire mortels tels quels ou liés à la dose que l’on a pris.

De plus, la prise de plantes avec d’autres plantes, avec des médicaments ou avec des compléments alimentaires peut entraîner l'interaction des deux principes actifs et provoquer l'apparition d'effets secondaires parfois graves.

Par exemple, les principes actifs de certaines plantes peuvent inhiber ou augmenter l'action des anticoagulants, des progestatifs ou des antidépresseurs.

Par conséquent, il est indispensable de se renseigner auprès de son médecin avant de débuter un traitement phytothérapeutique, ou auprès d’un phytothérapeute diplômé, afin de lui signaler tout traitement médicamenteux en cours ou d’éventuels problèmes de santé.

De plus, il n'est pas conseillé d'utiliser des plantes d'origine douteuse compte tenu que les facteurs de pollution, la cueillette et les méthodes de conservation et de stockage… peuvent altérer les propriétés des plantes. 

Enfin, la phytothérapie par voie orale est généralement contre-indiquée chez les enfants de moins de 18 ans voire 12 ans dans certains cas.

Conclusion

Vous souhaitez vous former à l’utilisation de la phytothérapie et par conséquent suivre notre formation naturopathie ou  techniques de bien-être au naturel ? Nos conseillers pédagogiques sont à votre entière disposition au 01.56.95.46.30.

Téléchargez gratuitement le guide des formations
Recevez les programmes complets et les modalités des formations en beauté, bien-être ou coaching.
Télécharger le guide
Vous souhaitez être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle et étudie gratuitement avec vous votre projet.
01 56 95 46 30
Abonnez-vous à notre newsletter
Vous souhaitez recevoir gratuitement et sans engagement nos conseils sur la formation à distance, invitations à des forums, e-conférences…
Conformément à la loi sur la protection des données, Koréva formation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communication à tout moment. Pour plus de renseignements, consultez notre politique de confidentialité.