Conseils et accompagnement au 01.56.95.46.30

Demande d'inscription Espace élèves
Koréva formation
Centre privé de formation à distance,
spécialiste de l’esthétique, de la coiffure et du bien-être.
Koréva Formation est membre de la
Fédération Européenne Des Ecoles (FEDE)
trophée aef korévaKoréva Formation a remporté le Trophée entrepreneuriat au Féminin 2018 (catégorie export)
Soumis
au contrôle pédagogique de l’état
12.LA NATUROPATHIE est un système de thérapie et de traitement qui fait essentiellement référence aux remèdes naturels tels que la lumière solaire, la diététique et les massages. Néamoins, quelques naturopathes ont recours à des soins moins " naturels " comme l’hydrothérapie du colon, en cas d’asthme ou d’arthrytisme. (Robert Todd Carroll, in Dictionnaire des sceptiques 1998. / ScepDic.com).
 
13.LA NATUROPATHIE est une philosophie, un art et une science de la santé qui vise le mieux-être global de la personne dans une vision bio-psychosociale à l’aide de moyens naturels et écologiques. (Jean-Claude MAGNY, in La naturopathie apprivoisée, ed. de Mortagne, Ottawa 1996).
 
 
14.LA NATUROPATHIE est un système de culture humaine en harmonie avec les principes constructifs de la nature, sur les plans physique, mental, moral et spirituel de l’être humain. (Dr. Henry LINDLAHR, in ibid) 
 
15.LA NATUROPATHIE se définit comme étant la philosophie, l’art et la science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie. (Guy BOHEMIER, naturopathe canadien). 
 
16.LA NATUROPATHIE est la philosophie, l’art et la science de maintenir l’homme en parfaite santé par des moyens naturels. (Raymond BARBEAU, père de la naturopathie québécoise, in L’origine des maladies, Montréal 1978). 
 
17.LA NATUROPATHIE est une hygiène vitale et une médecine des profondeurs structurée en trois cures hiérarchisées :
- désintoxication,
- revitalisation,
- stabilisation,
 
et dix techniques synthétisées :
- aliments,
- bains,
- pensée,
- mouvement,
- massages,
- respiration, 
- plantes, 
- magnétisme, 
- rayons, 
- réflexes.
 
 
Elle vise à normaliser le terrain. Ses concepts fondamentaux sont le vitalisme (philosophie), l’humorisme (science) et l’hygiénisme (technique). (Pierre Valentin MARCHESSEAU, in La santé sans médicament, livret N°2, Paris 1970).
 
 
 
 
18.LA NATUROPATHIE est une science biomimétique, c’est-à-dire une médecine qui tire sa méthodologie de traitement d’une compréhension de la nature, des mécanismes de défense et de restructuration de l’organisme, et plus précisément des moyens qu’il met en oeuvre, dans chaque type d’agression, pour contrôler ses modulations homéostatiques, et assurer ainsi le rétablissement optimal de ses fonctions vitales.
La naturopathie repose sur une conception étiopathogénique et multifactorielle de la maladie. Elle individualise, pour chaque individu, un mode de traitement conforme à une double exigence d’efficacité et de non-iatrogénicité (R. FEJEAN, faculté de médecine de Paris XIII).
 
19.LA NATUROPATHIE est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels : 
- hygiène de vie, 
- diététique, 
- massage, 
- phytothérapie, 
- oligothérapie... (in Dictionnaire Hachette 1996).
 
20.LA NATUROPATHIE est une doctrine selon laquelle des maladies peuvent être évitées ou traitées par la diététique et des moyens naturels (repos, massages, thermalisme...). (in Dictionnaire Petit Larousse 1995).
 
21.LA NATUROPATHIE s’appuie sur les concepts suivants :
- conception globale de l’être : physique, énergétique, émotionnel, mentale, transpersonnel « le tout est supérieur à la somme des parties ».
- Connaissance et respect de la force vitale de l’être : le naturopathe effectue un bilan vital qui n’est pas un diagnostic.
- Rechercher les causes est plus important que de faire taire les clignotants du corps.
Hippocrate disait « recherchez la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause de la cause et      traitez là !
- L’hygiène de vie : alimentation, respiration, exercices physiques, gestion du stress et des émotions…
- Les techniques utilisées sont : l’alimentation, les exercices physiques et respiratoires, la relaxation, l’hydrologie, l’iridologie, la phytologie, les élixirs floraux ainsi que ; le jeune, l’oligothérapie…
 
 
 
 
22.LA NATUROPATHIE est la philosophie, l’art et la science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie (...).
 
Une méthode de soins visant la santé globale et optimale de toute personne, au moyen d’une gestion efficace de son mode de vie, de manière à ce que l’organisme soit plongé dans des conditions les plus favorables possibles à sa tendance innée et puissante à s’autorétablir ou de s’améliorer. (Collège des naturopathes du Québec).
 
23.LA NATUROPATHIE est la synthèse de toutes les connaissances les pratiques naturelles de santé. Ses fondements sont :
- le naturisme, 
- le végétarisme,
- l’hygiénisme.
 
Elle est l’association de règles hygiéno-diététiques et d’activités qui font que les fonctions et structures organiques se normalisent en harmonie avec les lois naturelles retrouvées. (Fédération espagnole de naturopathie ; Manuel Navarro Lara, in Theoría de la naturopatía, Sevilla 1998).
 
 
24.LA NATUROPATHIE est un système médical qui se concentre sur la prévention des maladies et qui utilise des thérapies naturelles et non toxiques. Elle est basée sur 7 principes : 
- D’abord ne pas nuire (" primum non nocere "), 
- la nature est guérisseuse (" vis medicatrix naturae "), 
- identifier et traiter la cause (" tolle causam "), 
- traiter la personne globale, 
- le thérapeute est un éducateur, 
- la prévention est la meilleure des cures, 
- établir la santé et le bien-être. (in Encyclopedia of Natural Medicine, Michael Murray & Joseph Pizzorno; Prima Publishing and Communication, 1997.).
 
 
25.LA NATUROPATHIEest la médecine du bon sens, dans laquelle malades et praticiens collaborent pleinement pour tirer profit de la faculté d’autorégulation, d’auto-adaptation et d’autoguérison de l’organisme humain.
 
Elle se pose en système holistique, faisant intervenir à la fois le corps l’esprit et l’âme (Lindlahr disait que la naturopathie comprend aussi les remèdes mentaux et spirituels comme la relaxation scientifique, la suggestion normale, la réflexion constructive et la prière du croyant). (Robert J. Bloomfield, Fédération des naturopathes britanniques, in Médecine traditionnelle et couverture des soins de santé, Organisation Mondiale de la Santé, Genève 1983).
 
26.LA NATUROPATHIE prend son sens dans deux étymologies possibles : 
 
1) Natura + Pathos, c’est-à-dire " ce que l’on ressent, perçoit, vit, conçu par la voie naturelle " (racines latino-grecque); aussi " le mal étudié en fonction de la nature " (P.V. MARCHESSEAU 1935); 
 
2) Nature + path, c’est-à-dire " le sentier, le chemin de la nature " (racines britanniques et USA, Benedict LUST 1898). Elle distingue :
- une branche préventive pure, liée à l’éducation sanitaire : c’est l’hygiène vitale naturelle ; 
 
- une voie thérapeutique accompagnant la natura medicatrix, c’est la naturopathie clinique.
 
Elle est la vaste synthèse des méthodes naturelles de santé, art, science et technique à la fois, étudiant et appliquant les Lois de la vie. 
 
Ni médecin ni guérisseur, le praticien de santé naturopathe est un éducateur de santé holistique, globale. Il est aussi praticien de relation d’aide, accompagnant les processus d’autoguérison chaque fois que possible.
 
Parfaitement complémentaire de l’allopathie (médecine majoritaire) et des médecines dites douces, la naturopathie s’attache à la qualité de vie de la personne (physique, énergétique, psychologique et spirituelle), indissociable de l’équilibre socioculturel et planétaire (éco-environnemental). (Daniel KIEFFER, in Naturopathie, la santé pour toujours, ed. Jacques Grancher).

12. LA NATUROPATHIE est un système de thérapie et de traitement qui fait essentiellement référence aux remèdes naturels tels que la lumière solaire, la diététique et les massages. Néanmoins, quelques naturopathes ont recours à des soins moins " naturels " comme l’hydrothérapie du colon, en cas d’asthme ou d’arthrytisme. (Robert Todd Carroll, in Dictionnaire des sceptiques 1998. / ScepDic.com).

13. LA NATUROPATHIE est une philosophie, un art et une science de la santé qui visent le mieux-être global de la personne dans une vision bio-psychosociale à l’aide de moyens naturels et écologiques. (Jean-Claude MAGNY, in La naturopathie apprivoisée, ed. de Mortagne, Ottawa 1996).

14. LA NATUROPATHIE est un système de culture humaine en harmonie avec les principes constructifs de la nature, sur les plans physique, mental, moral et spirituel de l’être humain. (Dr. Henry LINDLAHR, in ibid) 

15. LA NATUROPATHIE se définit comme étant la philosophie, l’art et la science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie. (Guy BOHEMIER, naturopathe canadien).

16. LA NATUROPATHIE est la philosophie, l’art et la science de maintenir l’homme en parfaite santé par des moyens naturels. (Raymond BARBEAU, père de la naturopathie québécoise, in L’origine des maladies, Montréal 1978). 

17. LA NATUROPATHIE est une hygiène vitale et une médecine des profondeurs structurée en trois cures hiérarchisées :

- désintoxication,
- revitalisation,
- stabilisation,

et dix techniques synthétisées :
- aliments,
- bains,
- pensée,
- mouvement,
- massages,
- respiration, 
- plantes, 
- magnétisme,
 - rayons, 
- réflexes.

Elle vise à normaliser le terrain. Ses concepts fondamentaux sont le vitalisme (philosophie), l’humorisme (science) et l’hygiénisme (technique). (Pierre Valentin MARCHESSEAU, in La santé sans médicament, livret N°2, Paris 1970).

18. LA NATUROPATHIE est une science biomimétique, c’est-à-dire une médecine qui tire sa méthodologie de traitement d’une compréhension de la nature, des mécanismes de défense et de restructuration de l’organisme, et plus précisément des moyens qu’il met en oeuvre, dans chaque type d’agression, pour contrôler ses modulations homéostatiques, et assurer ainsi le rétablissement optimal de ses fonctions vitales.La naturopathie repose sur une conception étiopathogénique et multifactorielle de la maladie. Elle individualise, pour chaque individu, un mode de traitement conforme à une double exigence d’efficacité et de non-iatrogénicité (R. FEJEAN, faculté de médecine de Paris XIII).

19. LA NATUROPATHIE est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels : 

- hygiène de vie, 
- diététique,
- massage, 
- phytothérapie, 
- oligothérapie... (in Dictionnaire Hachette 1996).

20. LA NATUROPATHIE est une doctrine selon laquelle des maladies peuvent être évitées ou traitées par la diététique et des moyens naturels (repos, massages, thermalisme...). (in Dictionnaire Petit Larousse 1995).

21.LA NATUROPATHIE s’appuie sur les concepts suivants :

- conception globale de l’être : physique, énergétique, émotionnel, mentale, transpersonnel « le tout est supérieur à la somme des parties ».
- Connaissance et respect de la force vitale de l’être : le naturopathe effectue un bilan vital qui n’est pas un diagnostic.
- Rechercher les causes est plus important que de faire taire les clignotants du corps.Hippocrate disait « recherchez la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause de la cause et traitez là !
- L’hygiène de vie : alimentation, respiration, exercices physiques, gestion du stress et des émotions…
- Les techniques utilisées sont : l’alimentation, les exercices physiques et respiratoires, la relaxation, l’hydrologie, l’iridologie, la phytologie, les élixirs floraux ainsi que ; le jeune, l’oligothérapie… 

22. LA NATUROPATHIE est la philosophie, l’art et la science qui visent à apporter à l’être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie (...).

Une méthode de soins visant la santé globale et optimale de toute personne, au moyen d’une gestion efficace de son mode de vie, de manière à ce que l’organisme soit plongé dans des conditions les plus favorables possibles à sa tendance innée et puissante à s’autorétablir ou de s’améliorer. (Collège des naturopathes du Québec).

23. LA NATUROPATHIE est la synthèse de toutes les connaissances et pratiques naturelles de santé.

Ses fondements sont :
- le naturisme, 
- le végétarisme,
- l’hygiénisme.

Elle est l’association de règles hygiéno-diététiques et d’activités qui font que les fonctions et structures organiques se normalisent en harmonie avec les lois naturelles retrouvées. (Fédération espagnole de naturopathie ; Manuel Navarro Lara, in Theoría de la naturopatía, Sevilla 1998).

24. LA NATUROPATHIE est un système médical qui se concentre sur la prévention des maladies et qui utilise des thérapies naturelles et non toxiques.

Elle est basée sur 7 principes : 
- D’abord ne pas nuire (" primum non nocere "), 
- la nature est guérisseuse (" vis medicatrix naturae "), 
- identifier et traiter la cause (" tolle causam "), 
- traiter la personne globale, 
- le thérapeute est un éducateur, 
- la prévention est la meilleure des cures, 
- établir la santé et le bien-être. (in Encyclopedia of Natural Medicine, Michael Murray & Joseph Pizzorno; Prima Publishing and Communication, 1997.). 

25. LA NATUROPATHIE est la médecine du bon sens, dans laquelle malades et praticiens collaborent pleinement pour tirer profit de la faculté d’autorégulation, d’auto-adaptation et d’autoguérison de l’organisme humain.

Elle se pose en système holistique, faisant intervenir à la fois le corps, l’esprit et l’âme (Lindlahr disait que la naturopathie comprend aussi les remèdes mentaux et spirituels comme la relaxation scientifique, la suggestion normale, la réflexion constructive et la prière du croyant). (Robert J. Bloomfield, Fédération des naturopathes britanniques, in Médecine traditionnelle et couverture des soins de santé, Organisation Mondiale de la Santé, Genève 1983).

26. LA NATUROPATHIE prend son sens dans deux étymologies possibles : 

1) Natura + Pathos, c’est-à-dire " ce que l’on ressent, perçoit, vit, conçu par la voie naturelle " (racines latino-grecque); aussi " le mal étudié en fonction de la nature " (P.V. MARCHESSEAU 1935); 

2) Nature + path, c’est-à-dire " le sentier, le chemin de la nature " (racines britanniques et USA, Benedict LUST 1898). Elle distingue :- une branche préventive pure, liée à l’éducation sanitaire : c’est l’hygiène vitale naturelle ; 

- une voie thérapeutique accompagnant la natura medicatrix, c’est la naturopathie clinique.

Elle est la vaste synthèse des méthodes naturelles de santé, art, science et techniques à la fois, étudiant et appliquant les Lois de la vie. 

Ni médecin ni guérisseur, le praticien de santé naturopathe est un éducateur de santé holistique, globale. Il est aussi praticien de relation d’aide, accompagnant les processus d’autoguérison chaque fois que possible.

Parfaitement complémentaire de l’allopathie (médecine majoritaire) et des médecines dites douces, la naturopathie s’attache à la qualité de vie de la personne (physique, énergétique, psychologique et spirituelle), indissociable de l’équilibre socioculturel et planétaire (éco-environnemental). (Daniel KIEFFER, in Naturopathie, la santé pour toujours, ed. Jacques Grancher).

Recevez immédiatement votre documentation gratuite avec les tarifs

Nos conseillers pédagogiques sont à votre écoute au 01.56.95.46.30

5 Bonnes raisons de faire confiance à Koreva

Ecole sous contrôle pédagogique de l'Etat

Conventions de stage sur simple demande

Aides financières & facilités de paiement

Aide à la recherche d'emploi

Certificat de réussite apprécié des employeurs